Vinyl It, tomber dans le vintage en un click

vinyl-it_5173547

Il est loin le temps de ces énormes disques noirs qui ont fait danser nos parents ! Mais nostalgie ou curiosité oblige, ces disques « vinyles » ont un charme que l’on ne retrouve plus dans nos lecteurs MP3, portables, ordinateur etc.

La start-up Vynil It vient de lancer ce mois-ci une plateforme en ligne qui permet à l’internaute de composer son propre vinyle. Du choix des musiques, provenant de labels indépendants, en passant par le design, chacun peut désormais se créer un disque unique.

Comment fonctionne cette plateforme ? 

Vinyl It fonctionne en majorité avec des labels qui ne peuvent pas se permettre de presser des vinyles : « C’est un vrai service pour les petits labels de niche. Mais on en a quand même des plus conséquents comme Jarring Effects. C’est un nom symbolique et il nous a permis d’obtenir de la crédibilité. On a aussi Soulbeats Records qui devrait bientôt nous rejoindre ». Le site recense actuellement environ 1000 titres disponibles. « Le côté cool des labels indépendants, c’est qu’on est aussi une plateforme de découverte pour l’internaute » affirme Pierre Creff, tout en reconnaissant que les propositions de titres doivent encore être étoffées.

Vous l’avez compris Vynil It est un gage de découverte musicale.

Pour ces jeunes entrepreneurs et les labels, c’est gagnants / gagnants.

La jeune société espère bien un jour pouvoir carrément se passer de démarcher, mais pour le moment, elle s’y attèle encore. Notamment dans la techno et la house où les DJ mixent encore beaucoup sur vinyle. A 23 ans, le duo surprend par sa jeunesse les labels managers qui s’attendent à des personnes plus âgées. « C’est assez marrant, et cela ne nous porte pas préjudice, s’amuse Pierre Creff. Les labels que nous allons voir, nous les connaissons bien et nous les apprécions. Ils se sentent en confiance car notre démarche juridique est sérieuse et que nous nous occupons de tout ce qui est administratif ». Pour chaque titre vendu, Vinyl It reverse des royalties aux labels. Des partenaires qui, à terme, bénéficieront d’une interface personnalisée pour qu’ils puissent intégrer directement leurs musiques sur la base de données.

La gestion d’une telle plateforme demande beaucoup de temps et de travail, et les deux jeunes entrepreneurs espèrent prochainement intégrer une troisième personne à leur équipe. Histoire d’aider au développement technique, mais aussi tout simplement…. pour retrouver un minimum de vie sociale.

Je souhaite bonne chance à ce duo voulant faire renaitre des reliques d’une période ancienne… les années 70.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>