Lyft : des chauffeurs de taxi particulièrement normaux

unnamed

Lyft, une start-up de covoiturage lancée en 2012 à San-Fransisco aux Etats-Unis, a connu une très forte croissance de telle sorte que l’entreprise a pu développer une autre start-up en parallèle, un service de taxi assuré par des particuliers.

Les services que propose Lyft sont simples d’accès. Le service ne fonctionne que pour les utilisateurs de smartphone : c’est via son mobile que l’on repère, sur un plan, les      « taxis » les plus proches et que l’on paie – le passager a auparavant entré ses informations bancaires dans l’application Lyft (la facture est entre 25 à 30% inférieure à celle d’un taxi classique). Le passager a également la possibilité de modifier le montant du paiement et d’évaluer le chauffeur sur son profil.

Lyft-screenshots-phandrizzle

Le mode de sélection des chauffeurs est simple, Lyft fait une sélection des meilleurs profils en fonction des antécédents, et fournit une assurance aux « élus » qui arboreront plus tard le véhicule à la moustache rose, symbole de l’entreprise.

628x471

Bien qu’ayant un grand succès, l’idée première du groupe Lyft, qui est de faire conduire leurs véhicules par des particuliers, est remise en cause et est vue d’un très mauvais oeil des véritables chauffeurs de taxi.


2 réflexions au sujet de « Lyft : des chauffeurs de taxi particulièrement normaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>